Nintendo Player

Mario_[haraishimasu].gif晴らします
Le Site "SuperFamicom.fr " n'est en aucune manière que se soit affilié ni agréé par la société "Nintendo "

Site Optimisé pour Chrome, resolution 1024 x 768, Forte compatibilité avec FireFoxSafari & Opéra . Nécessite Macromedia Flash Player .

Ce site contient certains Caractères Unicodes, si vous ne lisez pas correctement "スーパーファミコン " (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Vous cherchez un hébergement de qualité, ne cherchez plus : 123.fr

Le site de la Super Famicom est à la recherche de Testeurs de Jeux, aucune experience exigée, pour en savoir plus cliquez ici

Portez-vous Bien !

Mise à Jour du Site

  • Site mise à jour le vendredi 02 Fév 2018 à 18:47.
Open Panel

Akumajô Dracula [Super Castlevania IV] - [Nintendo Player]

© Player One 1992 © Player One 1992 © 2014 SuperFamicom.fr
  • Magazine: Nintendo Player
  • Numéro: Numéro 06
  • Date: mardi, 01 septembre 1992
  • Auteur: Crevette (Cyril DREVET)
  • Rating

La famille Belmont s'embourgeoise en passant sur la Super Nintendo... Vous avez dit vampire?

Non, la saga des Castlevania ne s'arrête pas. Mieux, elle reprend de plus belle sur la plus fabuleuse des consoles, la Super Nintendo. Cette version 16 bits fait suite à Castlevania 3 que vous ne connaissez pas, puisqu'il n'est pas encore sorti en France. Côte look, on retrouve l'ambiance et tous les éléments qui ont fait le succès du premier épisode de la série, Le tout est remis au goût du jour grâce aux incroyables capacités, tant graphiques que sonores, de la Super NES. Nous vous invitons donc à découvrir cette fresque magistrale, orchestrée de main de maître par les programmeurs de Konami.

SuperFamicom.fr - Akumajou Dracula SuperCastlevania47 SuperFamicom.fr - Akumajou Dracula SuperCastlevania44
Une monture de morts vivant..."Os Secours"!  

BABY BELMONT
L'histoire nous rappelle avec plaisir les scénarios des premiers films d'horreur. Tous les cent ans, Dracula est investi par les forces du mal pour semer le chaos sur la Terre. Ainsi, il se réveile sur sa terre natale, la Transylvanie, et sort de sa tombe. Seule la famille Belmont le combat depuis la nuit des temps. Pour le coup, c'est Simon Belmont, le dernier rejeton de cette noble lignée, qui part chasser le comte suceur de sang. Et c'est à vous de le guider dans sa quête.

supercastlevania19 supercastlevania20
Une monture de morts vivant..."Os Secours"!  

CA FOUETTE SEC ICI!
Après une presentation a vous glacer le sang, la page de garde vous offre trois choix importants. Le premier n'est autre que l'accès direct au jeu. Le deuxième propose d'entrer vos passwords (ce qui permet d'abandonner une partie en cours, et de la reprendre plus tard). Et enfin le menu d'options, qui se révèle fort utile puisqu'il intègre un éditeur de son (pour ceux qui ne connaîtraient pas Je précise qu'il s'agit d'un mode spécial pour écouter peinard les différentes musiques du jeu. Et comme les thèmes musicaux de Castlevania IV sont parmi les meilleurs jamais produits sur une console, on s'en sert rapidement comme d,'un véritable juke-box!

cela ne doit pas vous faire oublier que Castlevania est avant tout un jeu démoniaque. Donc, après quelques minutes d'extase auditive, on quitte les options et on passe à l'action. Le fouet reste l'arme principale de Sir Belmont (ce qui ne dépaysera pas les habitues des précédentes aventures sur NES). Seulement,16 bits obligent, son utilisation est très nettement améliorée. Ainsi, il est désormais aussi flexible qu'un vrai fouet : il vous suffit de laisser le bouton appuyé pour le faire se diriger dans tout les sens avec l'aide do la croix de direction ! Cela permet, notamment, d'atteindre certains ennemis dans des situation acrobatiques. Pour compléter le tout, des salles se¬crètes ou des planques dans des murs cachent aussi des bonus... Et tout cela ne sera pas de trop pour finir la quête.

supercastlevania05
 


DES LIEUX D'UNE EXTREME SERENITE!
Ce qui frappe au premier coup d’œil, c'est la texture très particulière des graphismes. Très sombres, inquiétants, sublimes, on dirait presque des peintures de Maîtres, tant c'est réussi et en même temps inhabituel! Mais il ne s'agit pas de s'extasier trop longtemps sur les décors, car les innombrables zombies,

chauves-souris, mutants et autres créatures du diable sont planqués dans les moindres recoins. Et il sont prêts à vous bondir dessus à la moindre seconde d,'inattention. Dans le même temps, il faudra apprendre à maîtriser les nom¬breux pièges que vous réserve le terrain (des trappes, des bouts de plafonds qui tombent...). S'ajoutent à cela, dans certains level, des effets visuels incroyables, comme l'écran qui se met à tourner (utilisation du mode 7 de la Super NES), et des boss de fin de niveau aussi surprenants les uns que les autres. Bref, Castlevania IV est un must du jeu de plate-forme. A ne manquer sous aucun prétexte!

SuperFamicom.fr - SHVC-AD Level 1-3Extrait du premier Level
Vous voici dans l'enceinte du chateau, bonne chance l'ami!

Sir Crevette

Lu 1492 fois Dernière modification le dimanche, 30 novembre 2014 21:29
Plus dans cette catégorie : « F-Zero [NintendoPlayer]
Connectez-vous pour commenter

Sponsoring Hebergement

You are here: